S'abonner à la Niouze l'Ether de Hayssam HoballahRetrouvez mes vidéos protégées de la censure sur CrowdBunkerRejoignez-moi sur Telegram
FacebookInstagramTwitterLinkedIn

Protocole purge saline pour détoxifier le corps de l’acide urique et réduire l’inflammation

Dernière mise à jour le 9 dcembre 2023
Protocole de purge saline inspiré des préceptes d'Irène Grosjean

Une purge saline est une méthode de détoxification qui consiste à utiliser des sels de magnésium pour favoriser l’élimination des toxines accumulées dans le corps, notamment l’acide urique.

L’acide urique

L’acide urique est un sous-produit naturel de la dégradation des purines, que l’on retrouve principalement dans les protéines animales (viande, oeufs, laitages…), les alkaloïdes (caféine, morphine, nicotine…) et les sucres raffinés. Cet acide peu soluble se solidifie sous la forme de cristaux d’acide qui ont tendance à se loger dans les articulations, en particulier dans les extrémités du corps, comme les orteils, les chevilles et les genoux.

Lorsqu’il y en a une accumulation excessive dans le corps, cela peut causer des problèmes articulaires tels que la goutte mais également tout type d’autres douleurs inflammatoires ainsi qu’usure, agitation, fièvre, instabilités émotionnelles, agressivité, démangeaisons, etc… 

L’acide urique peut également se déposer dans d’autres zones du corps, comme les reins, formant des calculs rénaux ou des dépôts dans les tissus mous, tels que les oreilles ou les tendons.

La purge saline est un moyen naturel et efficace pour réduire l’accumulation excessive d’acide urique dans le corps et restaurer ainsi notre Vitalité et notre Joie de Vivre.

Bienfaits d’une purge saline

C’est Irène Grosjean qui m’a enseigné la pratique des purges (saline et huileuse) à l’occasion d’un stage que j’avais effectué avec elle à l’été 2020. Depuis j’en ai pratiqué à de nombreuses reprises et suis aujourd’hui convaincu des bienfaits de se purger. 

En voici quelques-uns :

  1. Détoxification: Nos émonctoires naturels (foie, rein, intestins, poumons, peau) ont entre autres fonctions celle d’éliminer les toxines que nous accumulons. Lorsque ces systèmes sont trop engorgés, une purge saline les aide à éliminer les toxines accumulées en excès. En éliminant ces toxines, notre corps peut retrouver son équilibre naturel et fonctionner de manière optimale.
  2. Soulagement des douleurs: Les sels de magnésium utilisés dans la purge saline aident à neutraliser l’acide urique et à réduire les affections de type inflammatoire.
  3. Amélioration de la vitalité: En éliminant les toxines, la purge saline permet à notre corps de mieux absorber les nutriments essentiels, ce qui favorise une meilleure digestion, une meilleure énergie et une vitalité accrue.
  4. Réduction des symptômes: La purge saline peut aider à réduire divers symptômes tels que l’anxiété, les troubles du sommeil, les douleurs musculaires et les problèmes de peau.

Les différentes options pour faire une purge saline

Irène Grosjean recommande plusieurs options pour réaliser une purge saline. Je les ai classé de la plus efficace (entendre radicale) à la plus “agréable”. Notez que lorsque les urines brûlent, c’est parce qu’elles contiennent de l’acide qui est en train d’être éliminé.

  1. Chlorumagène: Option extrêmement efficace pour neutraliser et éliminer les douleurs.
    • Le Chlorumagène est un Hydroxyde de Magnésium (Mg(OH)2) à 100%. A ne pas confondre avec le Chlorure de Magnésium.
    • On appelle cette molécule ChloruMaGène car elle génère de l’Hydroxyde de Magnésium une fois en contact avec l’acide chlorhydrique présent dans les sucs gastriques.
    • Beaucoup de l’acide à éliminer va passer par les urines lorsqu’on opte pour le Chlorumagène.
  2. Magnésie San Pellegrino: Propriétés désacidifiantes.
    • La Magnésie San Pellegrino est un Hydroxyde de Magnésium à 90%.
    • Bien qu’elle ne soit généralement pas disponible en pharmacie, il suffit de leur en commander (demander la version à 90% et non celle de 44% qu’ils vous proposeront généralement par défaut).
    • Assurez-vous également de choisir la version simple et non effervescente.
    • Favorise une élimination des toxines avec moins de passage par les selles.
  3. Sulfate de Magnésium (Sel d’Epsom): moins puissant que l’hydroxyde de magnésium, mais reste efficace pour éliminer les toxines.
    • Le Sulfate de Magnésium, également connu sous le nom de Sel d’Epsom, est un sulfate heptahydraté.
    • Il peut être acheté en paquet de 500g sur des sites spécialisés ou en petit sachet de 30g en pharmacie.
    • Une plus grande quantité de toxines est généralement évacuée par les selles plutôt que par les urines.
  4. Limonette Purgative: moins puissante que le sulfate de magnésium, mais présente l’avantage d’avoir un goût agréable.
    • Doit pouvoir se trouver un pharmacie mais je n’en ai jamais utilisé donc je ne saurais dire.

Eau de Mer

Une autre manière de faire une purge saline est d’ingurgiter de l’eau de mer dans une certaine proportion. Il y a un certain protocole à respecter. Irène Grosjean ne m’a pas enseigné cette technique, mais je l’ai pratiquée avec succès et je peux donc la recommander à quiconque en ressent l’attrait. Je rédigerai bientôt un article détaillé à ce sujet. 

Sel de Nigari

La prise de sel de Nigari (Chlorure de Magnésium) n’est pas à considérer comme une purge saline au sens strict du terme. Cela va plutôt causer une vidange lymphatique, qui a l’intérêt de favoriser la circulation lymphatique, améliorer la détoxification et renforcer le système immunitaire mais qui diffère d’une purge dont l’intérêt est plutôt d’éliminer les toxines et les déchets accumulés dans le corps. L’un et l’autre peuvent bien sûr être complémentaires car (1) la vidange permet de détoxifier et (2) la purge d’éliminer les toxines qui ont été détoxifiées.

Pour effectuer une vidange lymphatique, on peut réaliser une préparation de 20g de sel de Nigari pour 1L eau et en prendre un verre ou ½ verre par jour. 

Protocole recommandé pour la purge saline

Toutes les purges salines nécessitent de bien boire afin de diluer les cristaux d’acide. Selon les enseignements d’Irène Grosjean éclairés par ma propre pratique, voici donc le protocole de base pour effectuer une purge saline:

  1. Descente alimentaire: je vous recommande idéalement de faire une descente alimentaire d’au moins toute 1 journée sans produits d’origine animale ni céréales (y compris pain et riz) et de privilégier ce jour-là une alimentation composée d’au moins 70% de fruits et légumes crus, sans sel ajouté (idéalement sans matière grasse non plus). Si vous prenez un peu de cuit, ce n’est pas grave, mais privilégiez le cru car cela favorisera grandement la capacité de votre corps à éliminer les toxines le lendemain.
  2. Jeûne: Il est recommandé de jeûner pendant 6 à 8 heures avant de prendre la purge saline. Cela permet de préparer le corps à recevoir la solution saline. Opter pour une prise de la solution saline le matin à jeûn ou bien en fin de journée après avoir pris soin de laisser au moins 6 à 8h après votre repas de midi.
  3. Choix des sels de magnésium: Dans l’idéal, je vous recommande de consulter avec un(e) naturopathe ou coach qualifié(e) pour identifier la meilleure option pour vous au stade où vous en êtes. Dans le doute ou si vous n’avez pas la possibilité de consulter, je recommande généralement d’opter pour le Sel d’Epsom car il fait de l’effet sans être trop violent – surtout si c’est une première purge.
  4. Préparation de la solution: Suivez les instructions spécifiques pour chaque sel de magnésium afin de préparer la solution saline appropriée. Généralement, il est recommandé de prendre 2 cuillères à soupe de sel (30g) dans un grand verre d’eau de préférence tiède car les sels s’y diluent plus rapidement et l’intestin absorbe plus vite la solution.
  5. Hydratation: Après avoir pris la purge saline, il est crucial de se drainer correctement en buvant dans les 2 à 3 heures qui suivent 1L à 1,5L de liquide tels que des tisanes, du bouillon de légumes ou des hydrosols. Le bouillon de légumes est particulièrement bénéfique car chaque légume a des propriétés médicinales qui vont aider le corps à se nettoyer.
  6. Observation des signes du corps: Pendant le processus de purge saline, il est important de se connecter avec son corps et d’observer les signes et les sensations. Tant que vous ne vous sentez pas mieux ou que vous n’avez pas réellement faim (différent d’envie de manger, qui est plus un besoin psycho-émotionnel que physique), il est recommandé de ne pas manger et de continuer à laisser le corps éliminer les toxines. Tant que l’on continue à évacuer, rester à diète.
  7. Reprise alimentaire: Il est important de ne rien avaler qui va demander à être digéré avant d’avoir été à la selle plusieurs fois. Lorsque vous reprenez votre alimentation, allez-y doucement et progressivement. Il est essentiel de commencer par une réhydratation en buvant de l’eau pure qui aidera à éliminer les toxines restantes et à rétablir l’équilibre hydrique de votre corps. Vous pouvez également opter pour un bouillons de légumes clair ou une tisane douce. Ensuite, ajoutez progressivement des fruits et légumes frais, des aliments légers et faciles à digérer tels que des soupes, salades légères et légumes cuits à la vapeur. Optez pour des aliments qui fournissent des nutriments essentiels tout en étant doux pour le système digestif. Dans tous les cas, écoutez les signaux de votre corps, ajustez votre alimentation si nécessaire et augmentez progressivement la quantité et la variété d’aliments.

Précautions

Une purge n’est pas une opération anodine. Cela nécessite un certain niveau de vitalité dans le corps afin de permettre aux différents sytèmes de se rééquilibrer suite à l’opération. Avant d’effectuer une purge, il faut veiller à avoir une alimentation riche en produits d’origine végétale, une hydratation suffisante grâce à une alimentation vivante (non-déshydratée) ainsi qu’une activité physique adéquate pour permettre aux énergies de circuler dans le corps.

Des contre-indications à certaines purges salines peuvent exister comme dans le cas par exemple d’une insuffisance rénale, d’une hypertension artérielle, d’arythmie cardiaque ou de grossesse.

Dans tous les cas, il est toujours conseillé de consulter un professionnel de la santé avant d’entreprendre tout programme de détoxification afin d’adapter la méthode à vos besoins individuels.

Bonne purge et bonne régénération! 

Article écrit par:

Hayssam Hoballah

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Avis Vérifiés

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram